Prestation de décès versée par la sécurité sociale – Comparateur assurance décès

10 avril 2017

Article créé le 15 décembre 2011

Le schéma général de l'assurance maladie peut verser une prestation de décès aux bénéficiaires de la personne décédée. Ce capital peut être demandé dans les 2 ans à compter de la date du décès.

L'assurance décès du régime général de sécurité sociale offre aux bénéficiaires d'un assuré social décédé * le versement d'une prestation de décès. Pour cela, le défunt avait, dans les trois mois précédant sa mort:
• occuper un emploi rémunéré,
• percevoir une rémunération de Pôle emploi (ce droit est maintenu dans les 12 mois à compter de la fin de la rémunération),
• être en situation de maintien des droits,
• être titulaire d'une pension d'invalidité ou d'une pension d'accident du travail / d'accident du travail correspondant à une incapacité physique permanente d'au moins deux tiers.

Quel montant?

Le montant du capital est déterminé en fonction du revenu reçu par la personne assurée décédée. Au 1 er janvier 2011, le montant minimum était de 353,52 euros et le montant maximal de 8 838 euros, respectivement 1% et un quart du plafond annuel de la sécurité sociale. La demande doit être présentée au fonds primaire (CPAM) du défunt.
Cette allocation de décès n'est soumise ni à la sécurité sociale (CSG, CRDS, sécurité sociale) ni aux droits de succession.

Qui peut en bénéficier?

Ce capital est versé en priorité aux personnes qui étaient, le jour de leur décès, le dirigeant effectif, total et permanent de l'assuré décédé (par exemple une personne autorisée qui n'exerce pas d'activité professionnelle). Pour revendiquer ce droit de priorité, celui-ci doit être demandé dans un délai d'un mois à compter du décès. Sinon, le droit au paiement du capital n'est pas perdu, mais le droit de priorité disparaît. Si plusieurs personnes ont la priorité, l'indemnisation en cas de décès est versée dans cet ordre: conjoint ou partenaire lié par PACS, enfants et ascendants.
Si aucun bénéficiaire n’a revendiqué son droit de priorité au bout d’un mois, les autres titulaires ont deux ans à compter de la date du décès pour présenter leur demande. Si plusieurs détenteurs de droits non prioritaires sont appliqués, le capital est attribué dans le même ordre. S'il y a plus de bénéficiaires prioritaires ou plus de bénéficiaires non prioritaires du même grade, la prestation de décès est partagée entre eux.

* Les employés du secteur public ne sont pas concernés par cette prestation de décès.

Prestation de décès versée par la sécurité sociale – Comparateur assurance décès
4.9 (98%) 32 votes