parce que vous pouvez prendre votre retraite plus tard que prévu – Comparateur Assurance Obsèques




Aînés sans emploi: pourquoi il est possible de prendre sa retraite plus tard que prévu


© Getty Images / Skynesher
Aînés sans emploi: pourquoi il est possible de prendre sa retraite plus tard que prévu

Si vous êtes au chômage avant de prendre votre retraite, la transition entre les deux situations doit être automatique. Sauf que parfois les informations entre Pôle emploi et les caisses de retraite tournent mal …

Un système permet aux chômeurs de 62 ans et plus de continuer à percevoir une indemnisation de Pôle Emploi au-delà de la durée légale de l'allocation à laquelle ils ont droit (maximum 36 mois pour les plus de 55 ans) s'ils ne le font pas ne peut pas demander la pension complète. Leurs allocations de chômage leur seront versées jusqu'à ce qu'ils obtiennent le nombre de trimestres nécessaires pour recevoir la pension à taux plein ou, à défaut, jusqu'à 67 ans. Pour bénéficier de cette conservation des droits, ils doivent avoir été indemnisés pendant au moins un an, avoir validé au moins 100 trimestres pour leur retraite et être affiliés à l'assurance chômage pendant 12 ans, dont une année continue ou deux années interrompues au cours des 5 dernières années.

Pour faciliter ce maintien des droits et de la pension des chômeurs, une procédure d'échange automatisé de données a été mise en place entre Pôle Emploi et l'assurance pension. Il prévoit notamment que les fonds de pension doivent informer Pôle emploi du nombre de trimestres validés par les chômeurs proches de l'âge de la retraite et de la date à laquelle ils sont susceptibles de percevoir une pension à temps plein pour remplacer les allocations de chômage. . Ces informations sont résumées dans un document standard qui est simultanément envoyé à l'assuré. Elle devrait notamment leur permettre de déterminer le «meilleur» moment pour demander la retraite afin d'éviter de se retrouver sans revenu.

>> Notre service – Faites le bon choix avec notre comparateur d'assurance funéraire

Cependant, il peut arriver que les fonds de pension ne disposent pas, au moment de la rédaction du présent document, de toutes les informations nécessaires pour déterminer avec précision la période d'assurance des personnes concernées. Si les quartiers ont été oubliés – service militaire, emplois étranges en début de carrière – cette oubli peut les amener à confondre l'âge auquel les intéressés peuvent prendre leur retraite à toute vitesse. Conséquence de cette erreur: Pôle Emploi continuera à les indemniser même s'ils peuvent réclamer leur rente à plein régime.

Préoccupés par cette situation, certains chômeurs proches de l'âge de la retraite se demandent s'ils devront rembourser indûment les allocations de chômage perçues par la caisse de retraite, lorsqu'ils soumettent la demande de pension qu'ils auraient pu obtenir le taux plein plus tôt, par exemple à 63 au lieu de 64 comme initialement prévu. Interrogée par nos soins, la société d'assurance pension nous a informés que dans ce type de situation, il n'était pas nécessaire d'informer rétroactivement Pôle que le droit à une pension complète était ouvert plus tôt qu'indiqué. "Cela permet d'une part d'éviter le versement par la caisse de pension d'un rappel de pension et, d'autre part, le remboursement par l'assuré des allocations de chômage indûment perçues, notamment souvent les & # 39 ;; l'indemnité entre le rappel et le trop-perçu n'est pas favorable à l'assuré" spécifier cette organisation.

Une position qui rappelle celle du défenseur des droits, Jacques Toubon, dans une décision de janvier 2019. Dans ce cas, Pôle Emploi avait continué à indemniser un assuré au-delà de la date à laquelle il pouvait demander une retraite à taux plein puis aussi que son la caisse de retraite lui avait dit à deux reprises que cette personne avait le nombre de logements nécessaires pour le montant total. L'assuré a également pris soin d'avertir Pôle qu'il s'engage dès qu'il a reçu sa notification de rente – plus de 2 ans et demi après le dépôt de sa demande de retraite (!) – craignant à juste titre ses suites. demandé le remboursement des allocations de chômage (un peu plus de 80 000 euros contre 24 624 euros d'arriérés de pension). Considérant que les erreurs commises par Pôle dans la gestion de ce dossier étaient la cause exclusive de ce trop-perçu, le Défenseur des Droits a recommandé à Pôle d'utiliser pour annuler l'intégralité de la dette de la personne concernée même si le paiement continu les allocations de chômage lui ont permis, ne pouvant percevoir sa pension, de bénéficier d'un revenu de subsistance.

>> Notre service – Trouvez la formation professionnelle qui augmentera ou redirigera votre carrière grâce à notre moteur de recherche spécialisé (Commercial, Management, Gestion de projet, Langues, Santé …) et contactez un consultant pour obtenir un financement.

parce que vous pouvez prendre votre retraite plus tard que prévu – Comparateur Assurance Obsèques
4.9 (98%) 32 votes