l'émotion et les premières réactions – Comparateur Assurance Obsèques


Franck Queudrue (lecteur des objectifs de la CR en 1999-2000)

"C'est l'homme qui a mis le nom du RC Lens sur les palmarès. Le titre de champion de France, la Coupe de la Ligue … Je présente mes condoléances à la famille de Daniel, mais aussi à la grande famille des Il est resté très proche du Racing, de ses aînés et a suivi le club de près, mais en étant très éloigné. En tant qu'entraîneur, il savait ce qu'il voulaitil savait comment s'y rendre et il savait comment s'adapter aux joueurs devant lui. Je n'oublierai jamais qu'il m'a accordé mes premières minutes en Ligue 1. Je suis très triste. "

Hervé Arsène (champion de France sous Daniel Leclercq en 1998)

"C’était un perfectionniste. Comme tous les perfectionnistes, il avait une telle exigence que cela pouvait parfois faire peur. C’était mon cas quand il est devenu responsable de l’équipe. J'ai appris à le savoir. Quand il est ami, il est un vrai croyant. La loyauté est un mot souvent utilisé dans ce secteur, pas pour lui, il semblait froid de l'extérieur et pouvait impressionner. il était une personne très sensible. "

Sébastien Malapel (assistant de Daniel Leclercq à la VA en 2003-05) : "Il avait prononcé une phrase qui m'avait marquée:"c'est le coeur qui donne la direction et la tête qui donne la solution. Il faut le cœur, le moteur de chaque action et il fallait lever la tête pour analyser, comprendre, voir les positions. Daniel, ce n'étaient pas que des mots, c'étaient des leçons de vie. À côté de lui, vous vous êtes toujours senti protégé. Tactiquement, il était incroyable, il avait mis Chelle sur le tableau, les attaquants Mater et Silvestri sur le côté. Parfois, c'était un câble, mais c'était pour observer les réactions du staff et des joueurs. Il sera difficile de trouver quelqu'un du Nord qui fera la même chose pour sa région. "

François Brisson (assistant assistant pour RC Lens en 1997-1998)

"Cela m'attriste terriblement. Cela fait partie de ma vie de partir. Nous nous étions connus comme joueurs puis comme entraîneurs. Nous avions pris cette équipe en 1997. La presse affirmait que nous étions un duo de" débutants ", ce qui était vrai. "Ce parcours exceptionnel. Au milieu de la saison, nous étions dans la course mais nous pensions que le maillot vert était bon, mais nous visions le maillot jaune. Nous avons terminé champion de France. Nous nous sommes retrouvés sur une idée principale: donner du plaisir aux gens." Humainement, il était un homme bourru mais terriblement joueur. Nous n’avons pas toujours été d’accord, mais j’ai eu la chance de côtoyer un grand homme du football nordique. Il est une légende du football dans la région qui se dévoile. "

Fares Bousdira (coéquipier de Daniel Leclercq à Lens entre 1974 et 1978)

"Tu ne me croiras pas: j'ai fait un mauvais rêve il y a deux nuits, celui qui est décédé Daniel Leclercq. C'est une énorme perte. Il était un joueur atypique. Il était arrivé en tant que milieu de terrain, venant de Marseille. Comme nous n'avions pas de match libre, il avait eu rôle. C'était la grande classe. Il était grand, gaucher, talentueux. Il était grincheux, irascible et de plus en plus exigeant à mesure qu'il grandissait. Mais il était le coéquipier idéal, un ami modèle, un excellent ami. Il avait un sens de l'humour incroyable et un verre avec lui, c'était une garantie de s'amuser. Je vis à la Réunion aujourd'hui et je ne pourrai probablement pas assister à ses funérailles. Mais je pense fermement à lui et à sa famille. "

Arnaud Pouille (directeur général du RC Lens)

"Daniel est l'homme des titres, des grandes épopées, du transversal. Une marque de RC Lens depuis 25 ans. Il était un garçon qui avait besoin de prendre confiance en moi. Je venais d'avoir une relation précoce. Il avait été contre Guingamp dans ce saison, il avait son franc-parler, j’avais passé du temps avec lui. Et quand nous avons commencé à parler de football et de joueurs, c’était un puits sans fond, c’était inépuisable. C'était comme le club. C'était "le grand", à la fois en termes de taille et de sensibilité. Il est très violent. Il partait de là avec un projet de vie et de plaisir. Son départ arrive trop soudainement. C'est une perte énorme pour nous. "

Steve Savidan (VAFC, engagé par Daniel Leclercq): "C’est un choc énorme. Je garde des relations humaines. C’était la confiance, la sincérité. C'est l'un de mes exemples dans ma vie d'entraîneur. Avec lui, il y avait beaucoup de proximité, d'échange, d'empathie. Nous avons fait de notre mieux plusieurs fois, il avait une telle rigueur. Je me souviens d'un match, il s'était arrêté à la mi-temps. Nous l'avions vu plus tôt cette semaine, il nous a dit qu'il ne voulait pas s'ennuyer avec nous, qu'il était chez sa femme (malade). Il avait mis nos responsabilités devant nous et nous étions enchaînés. "

Xavier Henneuse (entraîneur des gardiens de but, VAFC): "En tant que jeune entraîneur, c'était une opportunité et un bonheur. Humainement, il était une personne authentique. Il avait des valeurs fortes. Il était très prudent, un visionnaire. Il a vu les choses immédiatement. Il adorait diffuser ses connaissances, ses connaissances, les partager. En tant qu'entraîneur, il était un homme convaincu. Il a aimé le jeu de la conservation à venir. Football total. Quel que soit le club, cela a fonctionné de la même manière, a déclaré: "Je veux que vous ayez autant de plaisir à attaquer et à défendre. C’était une notion de groupe. VA peut dire un grand merci, c’est grâce à lui qu’il a regagné statut professionnel. "

José Saez (VAFC):"Pour moi, c'est la perfection dans le travail. Il était très exigeant, il savait où il voulait aller. J'avais contacté moi 7-8 mois avant mon arrivée. Ce n’était pas toujours facile de vivre, on ne pouvait pas sortir de ce qu’il avait réparé. Avant de s'entraîner, il a mis la feuille sur le tableau pour toute la session, il a dû la lire. En répétant, nous avons réalisé sur le terrain ce que nous avons fait lors de la formation. Cette montée en L2 a été positive pour le club. "

Bernard Moreau (ancien président du VAFC): "Avec Daniel, c'est une amitié de plus de 50 ans. Nous étions ensemble au lycée de Villars. Malgré son caractère, il n'y a jamais eu d'ombre entre nous. Nous avions une confiance totale. Il a remis VA sur les rails du professionnalisme pour sa rigueur, sa justice, son exigence. J'espère qu'il y aura un bel hommage au derby. "

Francis Decourrière (président de Daniel Leclercq à Valenciennes lors de la saison 2004-2005)
: "J'ai travaillé une saison avec lui, celle dans laquelle nous sommes champions nationaux et nous montons en Ligue 2. Nous avons eu une bonne saison et avons ramené le monde au stade, c'était sympa mais j'ai préféré prendre Kombouare pour le reste. Daniel savait très bien le football avait également un caractère fort et faisait souvent partie du personnage. Daniel Leclercq est l'image du football à Valenciennes. Il a commencé ici et s'est entraîné ici, mais je pense que ce dont on se souviendra, c'est avant tout le titre remporté par Lens en 1998. La semaine prochaine, il y aura beaucoup d'enthousiasme pour Valenciennes-Lens. Et dans les deux domaines, car il a laissé une marque indélébile dans les deux clubs. "

Bernard Chiarelli (VAFC) "C'est lui qui a organisé mon jubilé. Il m'a dit que j'étais son idole quand il était parti jouer au football avec mon père. Et il m'avait beaucoup touché. J'ai suivi ses exploits. Il avait de nombreuses qualités de joueur et d'entraîneur. Il a redonné ses valeurs à VA, en mettant l'accent sur la solidarité et l'amitié. "

Yohan Démont (joueur sous Daniel Leclercq au RC Lens en 2008)

"J'étais absent de l'entraînement ce vendredi matin quand j'ai entendu la triste nouvelle. C'est un grand choc pour nous tous. Je l'avais rencontré il y a quelque temps et cela ne semblait pas du tout faible, c'était le Daniel que nous connaissions tous. Il était le" druide ". , quelqu'un qui a joué dans la région, même Bollaert … Avec lui, nous avons également parlé des marchés aux puces, il était un collectionneur de capsules. Il était exigeant, il avait l'air froid mais il était juste un garçon adorable. "

l'émotion et les premières réactions – Comparateur Assurance Obsèques
4.9 (98%) 32 votes
 

Laisser un commentaire