Refonte de la fiscalité de l'assurance-vie (loi de finances 2020): vers la fin de l'avantage immobilier depuis 2022? : Nouvelles sur l'assurance vie – Comparateur assurance décès

Saison de réforme fiscale de l'assurance-vie

C’est le marron journalistique de la mi-octobre, la réforme de la fiscalité de l’assurance vie. En règle générale, mis à part les années d'importantes modifications fiscales (voir Impôt forfaitaire), rien ne change en profondeur. Les amendements se succèdent et les lettres mortes restent. Mais chaque année est la même histoire. Nous devons vendre du papier, parler de nos parlementaires et nous devons également démontrer que les associations d'épargnants démontrent leur efficacité. L’AFER, probablement le plus réactif, n’a pas attendu et est intervenu pour dénoncer le pillage des épargnants à la suite de la publication de ces amendements. Si le ton de cet article est quelque peu cynique, force est de constater que les amendements proposés cette année ne sont rien de moins que crunchy.

Suppression de la compensation pour les produits en euros et en fonds EuroCroissance

Les épargnants, n'ayez pas peur. Ces modifications concernent uniquement les contrats stipulés à partir de 2020. Pour les contrats stipulés à compter du 1er janvier 2020 ou plus tard, la réduction de 4 600 EUR / 9 200 EUR après 8 ans ne concernerait que les unités de compte et hors fonds en euros, y compris Eurocroissance. Un amendement en totale contradiction avec la volonté du gouvernement de promouvoir les fonds pour la croissance de l'euro.

Durcissement de la taxation en cas de résiliation du contrat

Le gouvernement souhaite le transfert de capital d'une génération à l'autre par le biais de dons, et non après le décès de l'assuré (bien). Sur le papier, c'est positif, mais dans la vie réelle, les Français ne voient pas nécessairement des choses comme cela, sinon ils agiraient différemment aujourd'hui, car la taxation actuelle des dons est déjà attrayante.

L'amendement n. I-CF1054 (source site-assemblement-nationale.fr) limite dans le temps les avantages en matière de succession aux contrats d'assurance vie, avec une date limite fixée au 1er janvier 2022. L'amendement contribue donc à éliminer progressivement les échappatoires fiscales inefficaces ou non fiscales évalué.

L'article 990 I du code général des impôts permet aux contribuables domiciliés en France de bénéficier d'une déduction de 152 500 euros sur la succession de polices d'assurance-vie, dont les cotisations ont été versées par le contribuable assuré. contrat avant son soixante-dixième anniversaire. Ainsi, chaque bénéficiaire doit effectuer un retrait lorsque la part du capital décès qu'elle reçoit dépasse 152 500 €.

Cela sert à limiter cette mesure dans le temps pour encourager les émissions entre vives. Cela contribuerait à soutenir la tendance européenne définie par le Conseil en faveur du retrait obligatoire dans son résumé de 2018: " En Europe, la tendance est à la suppression des droits de succession et de donation, souvent motivés par le faible rendement de cet impôt. Dans la plupart des pays examinés, les droits de succession sont imposés sur une échelle progressive, mais il existe de nombreuses exonérations, ce qui explique pourquoi le taux effectif d'imposition est bien inférieur au taux de base applicable et que les transferts entre parents serré sont souvent favorisés. Il est proposé de continuer à favoriser de telles transmissions, en éliminant l'incitation à attendre le décès de l'assuré.

Le coût de cette mesure n’est pas estimé. Pour le nombre également inconnu de bénéficiaires, la Cour des comptes recommande de la supprimer dans sa note sur l'analyse de l'exécution du budget 2018, publiée en mars 2019. Dans le résumé de l'OCP, l & # 39; Enfin, l’OCC conclut que vous pourriez envisager une réduction supplémentaire, voire l’élimination de la provision pour actifs d’assurance vie. "

La date de 1er janvier 2022 est utilisé pour s'assurer que la délimitation temporelle est conforme aux autres suppressions mentionnées à l'article 7 du PLF 2020, qui font également référence à l'année 2022.

Refonte de la fiscalité de l'assurance-vie (loi de finances 2020): vers la fin de l'avantage immobilier depuis 2022? : Nouvelles sur l'assurance vie – Comparateur assurance décès
4.9 (98%) 32 votes
 

Laisser un commentaire