Un don de plusieurs millions de dollars pour aider la recherche montréalaise sur les infections et les menaces immunitaires – Comparateur assurance décès

(illustré) Centre universitaire de santé McGill. La Doggone Foundation a fait un don de 15 millions de dollars au CUSM et à l'Université McGill afin de faire de Montréal un pôle de recherche majeur contre les maladies infectieuses et immunitaires. Photo: Ryan Remiorz- CP

Partager

Un don de 15 millions de dollars permettra d'accélérer la recherche: faire de Montréal un chef de file de la recherche sur les maladies infectieuses et immunitaires

La résistance aux antibiotiques, également connue sous le nom de création de "superbactéries", est déjà un problème critique et trop souvent mortel pour la santé et en augmentation.

En 1967, le Surgeon General des États-Unis fit une déclaration hâtive: "Le moment est venu de clore le livre sur les maladies infectieuses. Nous avons pratiquement éliminé l'infection aux États-Unis".

Ce sur quoi il ne s'appuyait pas, c'était la surutilisation généralisée d'antibiotiques, à l'origine de nombreuses bactéries qui évoluent et deviennent résistantes aux médicaments les plus puissants.

Les infections sont la deuxième cause de décès la plus répandue dans le monde. ils sont responsables des deux tiers des décès chez les enfants de moins de cinq ans. Au cours des dernières décennies, des dizaines de nouvelles maladies infectieuses ont continué de tuer des millions de personnes dans le monde.

Maladies à immunité altérée: les mêmes facteurs d’hôte qui régissent la résistance aux infections et au cancer peuvent conduire à des maladies auto-immunes et inflammatoires. Les approches innovantes d'immunothérapie ont un potentiel énorme dans la gestion des maladies immunitaires et du cancer.

Cependant, la manipulation du système immunitaire peut avoir des conséquences inattendues sur la susceptibilité aux infections. Le nouvel effort de recherche visera à développer une meilleure compréhension de la réponse immunitaire aux infections et au cancer et de son immunité.

Un énorme don financier pour stimuler la recherche

La Fondation du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et l’Université McGill ont annoncé aujourd’hui un important don de 15 millions de dollars destiné à stimuler la recherche sur ces maladies et à mettre au point des traitements.

Image Joanne Hui-Université McGill

Le don de la Fondation Doggone de Montréal servira à lancer l’initiative interdisciplinaire de McGill sur les infections et l’immunité. Cet effort unique et hautement collaboratif tirera parti de l'expertise scientifique, des ressources et de la créativité d'environ 250 chercheurs de l'Université McGill, du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et d'autres partenaires de recherche affiliés dans la lutte contre les maladies infectieuses et le système immunitaire. . La regrettée Elspeth McConnell, une ancienne journaliste montréalaise, a fondé la Doggone Foundation en 2011, qui a depuis apporté un soutien généreux à l'Hôpital McGill et à de nombreuses autres institutions.

La nouvelle initiative a pour mission: "de créer et de promouvoir des équipes de recherche translationnelles interdisciplinaires qui généreront une nouvelle compréhension des déterminants microbiens, de l'hôte et de l'environnement qui sont à la base du développement des maladies infectieuses et immunitaires chez l'homme, et nouvelles approches préventives, diagnostiques et thérapeutiques pour lutter contre ces affections ».

Les docteurs Don Sheppard (MD, FRCP, FAAM, FASCI, FACHS) et le Dr Marcel Behr (MD, M.Sc.) seront les co-directeurs de la nouvelle recherche.

La Dre Sheppard est professeure aux départements de médecine, de microbiologie et d'immunologie de l'Université McGill, directrice de la division des maladies infectieuses au Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et à l'Université McGill, et scientifique au programme sur les maladies infectieuses et l'immunité en santé. Global à l'Institut de recherche du CUSM, à Montréal. Il dirige également le laboratoire de mycologie médicale et les pratiques en maladies infectieuses cliniques au CUSM.

Le point Behr est professeur de médecine à l’Université McGill et directeur du Centre international de lutte antituberculeuse (TB) de McGill et directeur associé du Programme des maladies infectieuses et de l’immunité à la santé mondiale à l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (IR). CUSM).

Partager

Laisser un commentaire