Les réactions des personnalités réunionnaises – Comparateur assurance décès

Farid Mangrolia, représentant de la République à la Réunion: "Aujourd'hui, un grand homme politique vient de nous quitter, un homme qui a servi son pays avec honneur dans les plus hautes fonctions et qui fait partie de l'histoire de la France. C'était un homme de valeur, un dirigeant qui, en 2002, nous a avertis de notre rupture pays et la montée des extrêmes en France Aujourd’hui, nous lui rendons hommage et présentons nos sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Nous nous souviendrons de ce Président proche de nos territoires outremer et de Français toujours très appréciés qui partageront cette expérience. jour une immense tristesse "

Nadia Ramassamy, présidente de l'intergroupe parlementaire parlementaire d'outre-mer, députée de La Réunion: Jacques Chirac: le président de tous les français. Après une longue et riche vie consacrée à la France et aux Français, Jacques Chirac s'est éteint jeudi 26 septembre 2019. Vice-ministre, maire et président de la République, Jacques Chirac a été l'un des plus grands serviteurs de l'État français des 20 et 21 janvier. Siècle. Empathique envers le peuple français, expert en civilisation et grand ambassadeur du gaullisme social, il a toujours été habité par le souci de la cohésion de notre pays, de l'hexagone aux territoires d'outre-mer. Reconnaissant sans repentance les crimes commis par l’État français lors du raid du Vélodrome d’Hiver, c’était lui. Aviser la communauté internationale de l'urgence du réchauffement climatique, c'était lui. Il devait préserver la diplomatie et la paix face à la guerre américaine en Irak. Défendre l'idéal et les valeurs de la république de l'extrême droite était. Sa femme a perdu son mari, ses enfants ont perdu un père et la France a perdu un de ses grands hommes ".

Jean-Louis Lagourgue, sénateur de la Réunion: "C’est avec émotion que j’ai appris le décès de l’ex-président Jacques Chirac aujourd’hui et j’aimerais rendre hommage à la mémoire d’un grand homme politique qui marquera sans aucun doute l’histoire de la Ve République depuis plus de quarante ans. Merci à sa proximité, à son engagement permanent et à l'amour qu'il portait à son pays et à ses concitoyens, Jacques Chirac avait tissé un lien fort avec les Français, profondément humanistes et fidèles à ses convictions, Jacques Chirac aura sans aucun doute contribué à la L'influence de la France sur la scène européenne et dans le monde et notre pays perdront, le 26 septembre 2019, un excellent et fidèle serviteur, d'excellents souvenirs de Jacques Chirac, que j'ai eu l'occasion d'accueillir à plusieurs reprises à Sainte- Marie, lui et moi avions un lien d'amitié très fort, je n'oublierai jamais l'affection particulière qu'il éprouvait pour notre île et les insulaires de la Réunion. Pour ma part, je perds aujourd'hui un mentor, un Sempio, un ami. Je m'incline avec respect et émotion devant sa mémoire et devant l'immense travail qu'il laisse derrière lui. À ma femme et à mes proches, j'offre mes plus sincères condoléances, ainsi que la certitude de toute ma sympathie et de toute mon amitié. "

Jean Hugues Ratenon, membre de la réunion: "Je salue la mémoire du président Jacques Chirac, saluant sa carrière. Jacques Chirac était un homme convaincu. Je n'étais pas d'accord sur sa ligne politique, sa ligne idéologique, mais nous devons nous en rappeler, même s'il était pour l'égalité sociale, que j’ai combattu, il a accepté, après des négociations approfondies avec Paul VERGES, de mettre fin à l’égalité sociale commencée sous le président François Mitterand. C’est toujours sous l’influence de Paul VERGES qui était sensibilisé au problème du réchauffement climatique conduit à la création en 2003 de l'Observatoire ONERC (Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique) présidé par Paul VERGES depuis sa fondation jusqu'à sa mort, un homme d'État part et en tant que membre de la nation, je salue sa mémoire " .

Cyrille Melchior, président du conseil de comté: "C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris le décès de Jacques Chirac, ancien président de la République française, et j’aimerais rendre hommage à sa mémoire et présenter mes sincères condoléances à sa femme, Bernadette Chirac, à sa famille et à ses proches, France. il a perdu l'un de ses bâtisseurs, un homme qui avait en lui "l'amour et la fierté de la France", et qui aimait particulièrement La Réunion, où j'ai eu la chance de le faire. Il aura été un président engagé dans la cause de l'ultramarine, Menant une politique audacieuse en matière d'égalité sociale et d'égalité des chances à l'étranger, ardent défenseur de la grandeur de la France, il a également été président de la Repubblica et est résolument actif pour le développement économique et social de son pays. la volonté de lutter contre les injustices sociales, la défense des plus faibles et ce vol impénétrable à défendre et à défendre pour la paix dans le monde. Des rôles qui m'inspirent chaque jour dans l'exercice de mes responsabilités et je voudrais partager avec vous cet extrait du dernier discours officiel de Jacques Chirac: "… n'écrivez jamais avec extrémisme, racisme, antisémitisme ou rejet Dell & # 39; autre. Dans notre histoire, l'extrémisme nous a déjà presque menés à l'abîme: c'est un poison, il est divisé, il est inversé, il détruit. Tout dans l'âme de la France dit non à l'extrémisme, à la vraie lutte de la France, à la belle lutte de la France, c'est celle de l'unité, c'est celle de la cohésion, oui, nos valeurs ont un sens, oui, la France est riche en diversité … "

Dimitri Rangama Petchy, délégué républicain de la 7ème circonscription: "C’est avec émotion et tristesse que j’apprends la mort de Jacques Chirac, grand homme d’État et grand amateur des tropiques pour qui il souhaitait ardemment trouver les voies d’un développement économique original" adapté au savoir-faire et à la culture des départements français d & # d 39 outre-mer "ont passionnément adoré la France et les Français". Fondateur du Rassemblement pour la République (RPR), gaulliste, premier maire de Paris, Premier ministre, il a consacré toute sa vie au service de la France. Il est resté pour moi une source d'inspiration dans mon action politique quotidienne, à titre d'exemple d'homme engagé, visionnaire malgré sa proximité avec ses concitoyens. "

Huguette Bello, députée de La Réunion, présidente du DPP: "Un ami d'outre-mer vient de nous quitter. Avec la mort de Jacques Chirac ce matin, la République française est en deuil. Pour la Réunion et l'outre-mer, c'est la fin d'une époque, celle de Ces grands hommes politiques vraiment attachés à nos territoires À l'heure des hommages, je veux préserver l'image d'un président qui a su se faire aimer des Français, la mémoire d'un grand défenseur de la diversité culturelle, le courage d'un chef d'État qui, sur la scène internationale , n’a pas hésité à s’opposer à la guerre en Irak ".

Didier Robert, président de la région Réunion: "Jacques Chirac est décédé aujourd'hui à l'âge de 86 ans. Notre pays est en train de perdre un grand homme qui a indéniablement marqué la vie politique française au cours des dernières décennies. Il restera président de la Ve République qui aura formé notre pays sur la route de cohésion et de dynamisme La France de Jacques Chirac se sera implantée tant au niveau européen qu'international et les grandes réformes qu'elle a promues au niveau national auront assuré une part indéniable de progrès et d'équilibre entre tous les territoires métropolitains et ultra-marins, je me souviens en particulier l’image d’un président attentif et attentif, soucieux de prendre les bonnes décisions, celles qui permettent la réalisation de l’intérêt général et des aspirations des Français et des Français. Il était un amoureux inconditionnel de la mer en général et de la Réunion en particulier Nous lui devons beaucoup et je veux faire de cet homme un âge solennel de l’action qui aura été la sienne pour notre pays. J'assure à sa femme et à ses proches mon profond respect et ma sympathie et leur présente mes plus sincères condoléances. "

Patrick Lebreton, maire de Saint-Joseph: "Notre pays voit aujourd'hui partir un grand homme politique: Jacques Chirac, élu président de la République, à deux reprises en 1995 et 2002, après avoir été deux fois Premier ministre de Valéry Giscard d'Estaing (1974-1976), et François Mitterrand (1986-1988), Jacques Chirac était un grand serviteur de l'État, il a pu renforcer la France sur la scène internationale, notamment en refusant d'engager l'armée française avec les Américains contre l'Irak en 2003. carrière politique est toujours devant ses amis et pour lui-même, je m'incline devant la grandeur et l'énergie de cet homme qui a toujours eu la passion de la France, ainsi que très bien les dossiers d'outre-mer. parmi ceux et ceux qui, en particulier à la Réunion, appartiennent à sa famille politique et ont partagé ses combats et leur témoignent toute ma sympathie ici ".

Imrhane MOULLAN, représentante du département AGIR"Notre République a perdu un grand président! En tant que référent départemental du parti AGIR La Droite Constructive, mais surtout en tant que militant gaulliste du RPR / UMP depuis plus de 20 ans, je rends hommage à M. Jacques Chirac et présente mes plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches. Quiconque était le meilleur des «meilleurs d'entre nous» aura écrit l'histoire avec ses positions héroïques contre la guerre en Irak, au nom des Palestiniens envers Israël, ou au nom de l'écologie et du climat du pays. Sommet de Johannesburg ("Notre maison brûle et nous regardons ailleurs"): cela reste un modèle pour les nouvelles générations d'élus! "

Joseph Sinimalé, maire de Saint-Paul: La France a perdu un grand homme: c'est avec une grande tristesse que j'ai appris le décès de Jacques Chirac La France a perdu un grand homme, un grand président et moi un ami. fort avec l'ancien président de la République à l'époque où il était encore maire de Paris. Pour lui, je me souviendrai d'un homme juste, fervent défenseur des valeurs de la République, passionné de France et de la France et surtout amoureux des départements d'outre-mer, y compris de la Réunion où il a séjourné plusieurs fois. "

Jean-Luc Poudroux, membre de la réunion: "C’est avec beaucoup de tristesse et d’émotion que j’apprends la mort du président de la République, Jacques Chirac, la France a perdu aujourd’hui un grand homme d’État qui a fait et continue d’être fier de notre nation. Je pense en particulier à la position du gouvernement français temps de la guerre en Irak, où nous avons choisi sans équivoque l’axe de la raison, et je me souviens également du caractère d’un homme généreux entièrement dévoué aux intérêts de la France, de son immense culture et, bien entendu, de son profond attachement à nos territoires, à nos territoires d'outre-mer, à nos racines, à la famille politique à laquelle j'appartiens est en deuil et se sent particulièrement orphelin, les nouvelles générations de femmes et d'hommes qui veulent faire de la politique et qui, j'en suis sûr, trouveront le printemps Mlle Bernadette CHIRAC, Claude et toute sa famille avaient disparu, j'adresse mes sincères condoléances. "

Olivier Hoarau, maire du port: "La France, la Réunion et le Port saluent un grand homme d'État! C'est avec tristesse que j'apprends le décès de Jacques Chirac, homme de grande culture, champion des arts qui a conduit à la création du musée du Quai Branly. Il était, bien entendu, homme d'État de stature internationale, preuve de sa position contre George Bush contre la guerre en Irak et de son discours mémorable au Sommet de la Terre de Johannesburg en faveur de la transition écologique, avec ces mots qui résonnent plus que jamais aujourd'hui: "Notre maison brûle et regarder ailleurs ". Jacques Chirac avait également incarné" La République Debout "devant l'intolérance du Front national en 2002. Il était et restera un président historique, à sa famille, à sa famille, nous exprimons nos sincères condoléances".

Ibrahim PATEL, Président du CCIR: "C’est avec émotion et tristesse que j’ai appris le décès de l’ancien président de la République, Jacques Chirac, fervent défenseur des territoires d’outre-mer tout au long de sa vie. Des actions pour nous faire reconnaître nos spécificités. et son investissement en faveur de l’évolution de l’économie de la réunion Nous avons plongé notre île dans son cœur, il aimait notre culture, notre population et plus particulièrement notre jeunesse. La France perd l’un de ses grands républicains et serviteurs. Mes pensées et mes condoléances s’adressent donc à sa famille et à tous les membres de sa famille ".

André Rougé, membre du Parlement européen, délégué national du rassemblement national à l'étranger, ancien délégué général à l'animation de l'Association des amis de Jacques Chirac: "Le dernier grand maire de Paris, le dernier président à véritablement incarner cette fonction, le dernier homme d'État à avoir dit NON à la guerre folle au Moyen-Orient, dont nous payons encore les conséquences, ce que j'avais l'honneur de servir, il aura été le dernier président à être affecté à l'étranger. Au revoir Monsieur le Président. "

Les réactions des personnalités réunionnaises – Comparateur assurance décès
4.9 (98%) 32 votes