pratiques abusives signalées par 60 millions de consommateurs – Comparateur Assurance Obsèques


Assurance obsèques: pratiques abusives signalées par 60 millions de consommateurs

Les contrats d'assurance obsèques sont ciblés par les associations de consommateurs. Sur une base régulière, détruits en raison de leur opacité, ces contrats d’assurance seraient des "ruines" pour les assurés selon une enquête récente de 60 millions de consommateurs, qui dans l'intervalle dénonce l'assurance décès et invite les Français à "s'échapper" en faveur de l'assurance vie ou du don.

Assurance obsèques: opaque et chère

l & # 39; Association 60 millions de consommateurs a parcouru 11 contrats entreassurance obsèques. La comparaison est sans équivoque: aucun des contrats n’est satisfaisant. Les trois plaintes principales sont:

  1. un retard de paiement: le paiement du capital constitué au bénéficiaire désigné n'intervient qu'après la présentation par les parents du défunt d'une liste de pièces justificatives plus longues qu'un jour sans pain, le retard a pour effet le moins indécent . La famille peut attendre jusqu'à un mois et, dans l'intervalle, doit anticiper les frais de funérailles.
  2. le paiement reçu est inférieur aux contributions versées: le coût des obsèques augmente beaucoup plus rapidement que le taux d'inflation. L’étude estime qu’un abonné âgé de 62 ans verse près de 5 400 euros pour que le destinataire ne récupère que 4 000 euros après vingt ans.
  3. plus on vit, plus on cotise … pour rien: l'assurance obsèques est une mauvaise affaire pour ceux qui ont la chance de vivre vieux. Quel que soit le montant des contributions versées, il s’agit du capital défini dans la souscription que le bénéficiaire désigné recevra.

En 2017, 4,5 millions de Français ont souscrit une assurance obsèques. Chaque année, entre 450 000 et 500 000 personnes signent ce type de contrat pour financer les obsèques et épargner ce fardeau pour leurs proches. Le taux de croissance du marché oscille entre 5% et 10% par an, un succès dû au coût élevé des funérailles.

Si le compte moyen tourne autour de 4 000 €, il peut atteindre 10 000 € pour ceux qui souhaitent acheter une pierre tombale, des soins de conservation ou d’autres services auxiliaires. Le marché de l'assurance obsèques concerne principalement la population relativement réduite qui peut avoir des difficultés à couvrir un coût de plusieurs milliers d'euros mais peut se permettre d'économiser quelques dizaines d'euros par mois pour alimenter un contrat funéraire.

Assurance décès: contribuer à la perte de fonds

L'association pointe aussi les doigts assurance décès, dont le but est de protéger financièrement les proches en cas de disparition du souscripteur. Encore une fois, les excès sont préjudiciables aux assurés et aux bénéficiaires:

  • il ne s'agit pas d'un investissement: le versement du capital ou de la rente au bénéficiaire ou aux bénéficiaires désignés n'est possible qu'au décès de l'assuré. Les sommes ne constituent en aucun cas une épargne ou un investissement pouvant être payé pendant la vie de l'assuré.
  • un pari sur le décès: à moins que vous contribuiez à une garantie de "vie entière", qui implique des montants beaucoup plus élevés, les sommes sont perdues si le décès ne survient pas avant la fin du contrat.

L'association mentionne également des exclusions de garantie telles que la mort par suicide ou en raison de pratiques risquées telles que la consommation de drogues ou la pratique de sports dangereux. Il convient toutefois de rappeler que dans la plupart des contrats de pension (par exemple, l'assurance du débiteur), ces causes de décès ne permettent pas la mise en œuvre de garanties.

L’étude complète est publiée dans le numéro spécial "Héritage et succession" de 60 millions de consommateurs. Souligne une fois de plus ce que dénoncent régulièrement les autres organes, mais également les plus hauts niveaux de l'État, comme la Cour des comptes, qui, dans son rapport de février 2019, indiquait l'illégitimité et le manque de transparence des estimations du salon funéraire .

pratiques abusives signalées par 60 millions de consommateurs – Comparateur Assurance Obsèques
4.9 (98%) 32 votes
 

Laisser un commentaire