Épargne pension: quels seront les nouveaux régimes commercialisés en octobre – Comparateur assurance décès

Serez-vous séduit par les nouveaux produits d'assurance pension? En tout cas, c'est l'objectif du gouvernement. Désormais, trois types de produits seront proposés. Un plan de pension individuel et deux plans de pension d'entreprise. Le régime de retraite individuel remplacera le régime de retraite populaire (Perp) et le contrat Madelin (pour les travailleurs non rémunérés). Ce pourrait être un compte-titres ou un contrat d'assurance, comme c'est le cas aujourd'hui. Ces produits peuvent être distribués par des banques, des assureurs ou des organismes spécifiques tels que Préfon pour les agents publics.

En ce qui concerne les plans d'épargne entreprise, il y aura deux variantes. Premièrement, le régime de retraite du groupe sera ouvert à tous et remplacera le régime de retraite du groupe (Perco). Un autre produit sera donc réservé à certaines catégories d’employés et prendra la suite des contrats «Article 83». La commande permet aux entreprises de combiner ces deux produits dans un régime de retraite.

Quel que soit le plan que vous choisissez, vous pouvez procéder à une première version pour l’achat de votre résidence principale. Et optez pour le revenu de retraite ou le capital au moment de la retraite.

>> Notre service – Un test pour connaître votre profil d’investisseur et bénéficier d’un conseil en ligne, gratuit, personnalisé et suivi

Transferts faciles

La facilité de virer d'un régime de retraite à un autre, mais aussi d'une assurance vie à une épargne-retraite, est l'un des leviers utilisés par le gouvernement pour vous orienter vers ces nouveaux produits. Par exemple, si vous avez déjà un produit d’épargne-retraite, vous pouvez facilement le transférer vers les nouveaux produits proposés. La fin de la commercialisation des anciens produits est fixée au plus tard le 1er décembre 2020. Toutefois, la commande précise qu'elle pourra continuer à être commercialisée si elle respecte les nouvelles règles. Ainsi, ces produits pourront vous suivre tout au long de votre carrière, que vous soyez employé, dirigeant ou indépendant.

Des taxes intéressantes seront également mises en place pour encourager le transfert de fonds de l’assurance vie à l’épargne-retraite. Ainsi, jusqu'au 1er janvier 2023, tout achat d'une police d'assurance vie sur 8 ans verra l'avantage fiscal doublé, soit une exemption de 9 200 euros sur les plus-values ​​pour un célibataire et de 18 400 euros pour un couple. Pour en bénéficier, les sommes doivent être réinvesties dans un régime de retraite et le rachat doit être effectué au moins 5 ans avant le départ à la retraite.

>> Lire aussi: Serez-vous en mesure de bénéficier des nouvelles offres de pension à partir d'octobre?

Fiscalité et sécurité sociale

Comme c'est le cas aujourd'hui, la fiscalité dépendra de la source de l'argent économisé plutôt que du soutien que vous payez pour cet argent. Par conséquent, les paiements volontaires et obligatoires seront déductibles du montant imposable au moment de l'inscription dans les limites des limites de déductibilité (généralement 10%). A la sortie, les paiements déduits de l'impôt sur le revenu seront soumis à l'impôt sur le revenu, que vous choisissiez ou non de partir en loyer ou en capital. Pour la partie versée qui n'a pas été soumise à une déduction de l'impôt sur le revenu au début, seuls les gains en capital obtenus seront imposés.

Le mécanisme est différent pour les montants de l'épargne salariale, c'est-à-dire de la participation aux bénéfices, de la participation ou s'il y a une contribution de l'employeur. Ils continueront d'être exempts d'impôt. En ce qui concerne les cotisations de sécurité sociale, les paiements d'entrée resteront exonérés. A la sortie, les gains obtenus seront soumis à un prélèvement unique forfaitaire (ELT) de 30% pour une sortie de capital.

Pour la succession

Aujourd'hui, lorsqu'un titulaire de régime de retraite décède, ses héritiers continuent de recevoir une pension pour la période prévue. Cette somme est exempte des droits de transmission. Avec les nouveaux produits, la succession peut prendre la forme de sorties de capitaux. Dans ce cas, tout dépend du type de produit souscrit. S'il s'agit d'un produit bancaire (compte-titres), le capital sera inclus dans le secteur immobilier. Dans le cas d'un produit d'assurance, il y a deux possibilités. En cas de décès avant l'âge de 70 ans, une déduction de 152 500 euros sera appliquée. Si le décès est postérieur à 70 ans, l’allocation sera de 30 500 euros.

>> Notre service – Essayez notre comparateur de LIFE ASSURANCE

Épargne pension: quels seront les nouveaux régimes commercialisés en octobre – Comparateur assurance décès
4.9 (98%) 32 votes
 

Laisser un commentaire